Accueil Amérique du Nord Parc national Jasper

Parc national Jasper

8 juin 2017

Après la visite des parcs de Kootenay, Yoho et Banff, nous avons terminé notre visite au cœur des Rocheuses canadiennes par le parc de Jasper. Celui-ci est beaucoup plus petit que son voisin, Banff. Cependant, il regorge de sentiers à arpenter et de paysages à découvrir…

– Randonnées à Jasper –

Si vous avez lu les autres récits, vous savez qu’avant de commencer une randonnée dans les parcs, vous devez consulter les rapports sur l’état des sentiers. Nous avons fait pas mal de petites randonnées dans le parc national de Jasper, que nous vous détaillons ci-dessous. Pour plus de facilité, nous les avons rangées du Nord au Sud.

1. Overlander trail

C’est LA grosse randonnée que nous avons fait dans le parc. Nous avons choisi de commencer à partir du parking n°9, qui est sur la Yellowhead Highway à 20 km au Nord de la ville de Jasper. Initialement, le sentier s’étend sur 15 km et rejoint le parking n°8 à l’embouchure de la rivière Maligne ; mais il s’agit d’un « one way » et nous ne voulions pas faire 30 km sur une journée. Nous avons donc choisi de nous stopper au niveau de Moberly Cabin et ainsi marcher environ 17 km A/R. Cette randonnée traverse la montagne rocheuse, puis la forêt et débouche sur une petite prairie ; elle a un dénivelée total de 60 mètres mais contient pas mal de montées et descentes !

2. Maligne canyon

Le canyon se découvre à travers une série de petits ponts, permettant ainsi de faire demi-tour quand vous le désirez. Les bords du canyon sont assez bien aménagés et permettent d’avoir une bonne visibilité sur les gorges et les différentes cascades. Au vue de la rapidité de cette randonnée, nous avons décidé de continuer sur la Maligne Road jusqu’au lac Medicine puis le lac Maligne. Ces lacs sont encore gelés au mois de mai, nous n’avons donc pas pu en profiter pour faire du canoë, cependant, les points de vus restent très jolis à voir.

3. Old fort point

Pour cette randonnée, il faudra vous accrocher à vos jambes ! 🙂 La distance n’est pas très important mais le dénivelé l’est : 130 mètres en positif sur 1,7 km. Par contre, la montée vaut vraiment le coup, puisque le point d’arrivée offre une vue à 360° sur le parc et la ville de Jasper ! Au passage, si vous avez de la chance vous croiserez peut être des mouflons au sommet de la colline, nous en avons vu une vingtaine à cet endroit.

Old fort point

– Icefield parkway / promenade des glaciers –

Nous avons parcouru d’autres chemins de randonnée lors de notre séjour au parc de Jasper, mais ces derniers sont situés sur la Icefield Parkway, nous vous les détaillons ici. Cette route permet de relier Jasper et Banff, nous vous en parlions dans l’article de ce dernier. Pour mémoire, on vous avait laissé à la « frontière » entre les deux parcs au niveau du col Sunwapta. Nous allons donc reprendre les points à voir à partir de là et en direction de la ville de Jasper.

1. Glacier Athabasca

Le Glacier Athabasca et l’un des six principaux glaciers des Rocheuses, il est splendide, un parking permet de s’arrêter pour y accéder à pied. Après une quinzaine de minutes de marche vous arriverez au pied du glacier. Il est défendu de monter sur le glacier sans guide, de nombreuses crevasses cachées s’y trouvent ce qui rend l’expédition très dangereuse sans guide. Si vous souhaitez le voir dépêchez-vous, le glacier s’est retiré de 1,5 km du fait du réchauffement climatique, il a aujourd’hui perdu plus de la moitié de son volume !

Glacier Athabasca

2. Chutes Tangle

Ces chutes sont situées juste à côté de la route et sont très pratiques d’accès. Elles s’étendent sur plusieurs niveaux qu’il est possible d’escalader, ce qui vous permettra de tester de nombreux spots de photographie ! A admirer sans limite 🙂 Pour la petite anecdote, en période de fonte des neiges, attention à ne pas trop vous mettre sous les chutes ! Eh oui, nous avons vu un morceau de glace se détacher de la paroi alors que des touristes faisaient tranquillement des photos en contre bas… Rassurez-vous il n’y a pas eu de blessés lors de cet événement ! #truestory

Chutes Tangle

3. Chutes Sunwapta

Ces chutes sont magnifiques l’eau bleue turquoise donne envie de s’y jeter ! Vous pourrez les observer après une courte marche, un pont en bois permet de profiter au mieux de la vue. Il est également possible de descendre un peu pour les observer d’en bas. Arrêtez-vous absolument lors de votre passage sur la Icefield Parkway !

Chutes Sunwapta

4. Chutes Athabasca

Les chutes Athabasca sont spectaculaires, le sentier qui y mène est en grande partie goudronné ce qui permettra aux personnes à mobilité réduite d’en profiter. Le lieu est très impressionnant et il est possible de les admirer depuis plusieurs points de vue en traversant un pont en bois. N’hésitez pas à descendre le long du canyon pour admirer la rivière qui découle des chutes, c’est splendide !

6. Edith cavell

Édith Cavell est un cirque qui peut être admiré à quelques kilomètres de Jasper. Il existe un trail pour le visiter cependant nous n’avons pas eu de chance la route qui y mène était fermée au moment où nous souhaitions le visiter donc nous ne pouvons pas vous en dire beaucoup plus à son sujet.

7. Valley of the five lakes

Sans doute la plus belle randonnée que nous avons fait dans le parc de Jasper, comme son nom l’indique un sentier vous mènera le long de 5 lacs différents. La particularité ici vient de la différence de couleur d’un lac à l’autre, vert, bleu turquoise ou bleu nuit vous découvrez une palette extrêmement riche. Les sapins et bouleaux qui habillent le paysages ne gâchent rien ce qui permet d’apprécier encore plus la beauté du lieu.

Fifth Lake

Fifth Lake

– Vie sauvage dans le parc –

Le wapiti est le symbole de Jasper nous en avons vu des quantités phénoménales aux abords de la ville. Tout une partie du parc est fermée entre avril et juin pendant la période de mise bas des wapitis : un contact avec un animal et un petit serait alors très dangereux. Nous avons croisé plusieurs ours noir à Jasper dont une femelle avec 2 petits ce qui fut un spectacle magnifique. Nous précisons qu’il faut rester très prudent dans ces cas-là nous avons vu des touristes approcher d’un peu trop près, croyez-moi il vaut mieux éviter ! 😉 Si vous observer la cime des arbres aux abords des lacs et rivières vous aurez probablement la chance d’observer des pygargues à tête blanche. Nous en avons croisé près d’Overlander.

Ours

FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager

Laisser un commentaire