Accueil Europe Road trip Islande – Partie III : à la découverte des baleines
Húsavík

Road trip Islande – Partie III : à la découverte des baleines

20 septembre 2015

Pour cette troisième partie, nous n’avons pas fait beaucoup de kilomètres… On peut dire que c’était la journée « repos » de notre séjour en Islande, avec comme bonus une grasse mat’ !

Road trip islande

Akureyri

Nous avons commencé notre journée par la visite de Akureyri. Comme je disais dans le précédent article, malgré que ce soit la deuxième ville d’Islande, elle n’est pas très grande. Les rues du centre-ville sont payantes, cependant dans le Lonely Planet, il est conseillé de se garer à côté du Hof (Centre culturel). Le parking est situé à côté du port et nous avons pu observer les gros paquebots de croisière accoster.

Akureyri AkureyriAkureyriNous avons continué notre visite vers le centre-ville de Akureyri et son église : Akureyrarkirkja. Elle a été conçue par l’architecte Guðjón Samúelsson, qui est également à l’origine de Hallgrímskirkja, l’église de Reykjavik. Comme sa grande sœur l’église est en béton et domine la ville de par sa position sur une colline.

Akureyrarkirkja Akureyrarkirkja

Nous sommes ensuite allés au Lystigarðurinn, le jardin des plantes d’Akureyri. Il y a énormément de variété de plantes et pendant notre ballade j’ai pu m’exercer à la photo macro.

Lystigarðurinn

Nous sommes ensuite revenus par le bord de mer, où nous avons pu observer l’œuvre de Jón Gunnar Árnason : Sigling. Ah oui ! J’ai oublié de parler des feux rouge à Akureyri… ils ont tous en forme de cœur.

Jón Gunnar Árnason - sigling AkureyriAkureyri

Svalbarðseyri

Nous avons quitté la ville, toujours sur notre petite route 1, et nous nous sommes arrêtés à Svalbarðseyri, de l’autre côté de la baie d’Akureyri. Nous avons été attirés par son église et son petit phare orange en bord d’eau. Nous avons pu profiter du grand soleil et de la vue sur les montagnes de l’autre côté de la rive. En plus, au pied de l’église, nous avons découvert un « truc à bulles »… 🙂

Svalbarðseyri - SvalbarðskirkjaSvalbarðseyriSvalbarðseyri SvalbarðseyriSvalbarðseyriSvalbarðseyri

Goðafoss

Nous avons repris la route direction Húsavík. La petite route serpente à travers les montagnes et nous fait découvrir des paysages merveilleux. Nous avons profité d’une aire de stationnement pour découvrir le lac Ljósavatn. C’était l’endroit idéal pour faire une photo : la montagne se reflète dans le lac. Par contre, en descendant un peu au bord de la rive, nous avons découvert qu’il s’agissait également de toilettes publiques en plein air… Les abords étaient… comment dire… immondes ! Nous avons rebaptisé le lac : « le lac pipicaca » ! (ouais je sais elle était facile !)

Ljósavatn

Puis, nous avons fait un gros stop au niveau de la cascade Goðafoss, ce qui signifie « cascade des Dieux ». Cette chute d’eau est située au milieu d’un champ de lave. En l’an 1000, elle fut le lieu d’un choix cornélien pour la religion islandaise. En effet, Þorgeir Þorkelsson Ljósvetningagoði, un lögsögumad islandais (« celui qui dit la loi »), après 24 heures de réflexion déclara le pays chrétien. En rentrant à sa ferme, il passa devant la cascade et y jeta ses sculptures de Dieux nordiques…

GoðafossGoðafossGoðafoss

Húsavík

Nous avons pris la route 845 pour rejoindre Húsavík. Húsavík est l’une des villes principales qui propose des excursions pour aller observer les baleines. Il y a de nombreux « tour-opérateurs », mais les principaux, et plus connus, sont Gentle Giants et North Sailling. Les tarifs pratiqué par les deux agences sont pratiquement les mêmes seules les prestations varient un peu. Nous avons choisi North Sailing qui propose de faire la ballade dans de beaux anciens bateaux en bois. Alors que Gentle Giants, vous embarque dans des zodiacs. Nous avions réservé notre excursion pour 18h, afin de profiter d’un soleil un peu plus bas et d’une lumière plus intéressante.

Comme nous étions en avance au rendez-vous, nous avons continué notre route après Húsavík.

Húsavík

Nous avons ensuite visité la petite ville de Húsavík. Comme dans beaucoup de ville, il y a une petite église, celle-ci est en bois et a été construite en 1907. Húsavík, c’est aussi un grand port de pêche, où nous avons pu admirer les bateaux de North Sailing.

HúsavíkHúsavíkHúsavík

Il est l’heure d’aller voir les baleines ! L’excursion dure 3 heures : 2 heures de trajet aller/retour + 1 heure sur place à observer les baleines. Nous avons embarqué à bord d’un gros navire en bois et avons quitté le port. Afin de profiter de la vue, nous nous étions postés à la proue du bateau.

Húsavík

Le voyage commence, une personne nous explique notre voyage dans la baie de Skjalfandi et les différents éléments qui composent le paysage. Northe Sailing met à disposition des combinaisons intégrales pour lutter contre le froid marin. Après environ 45 minutes, le commandant nous signale une baleine croisant notre route. Nous la voyons sortir plusieurs fois de l’eau, puis elle disparaît entre le vague. Le commentateur nous dit alors « bon… bah… voilà nous allons rentrer au port… » -_-‘

Mais soudain, assez loin, nous apercevons le jet d’eau d’une baleine, le bateau fonce dans sa direction mais trop tard la baleine a disparu… Nous attendons un peu au milieu de la baie, et là, une baleine sort à moins de 10 mètres du bateau !

HúsavíkHúsavíkHúsavíkIMG_6680HúsavíkHúsavík

Je me suis limitée sur les photos pour l’article, puisque j’étais en rafale et j’ai dû faire environ 150 photos… Au total, nous pensons que nous avons vu deux baleines à bosse à plusieurs reprises : elles sortent de l’eau pour reprendre leur respiration puis disparaissent en plongeant. Nous n’avons pas eu la chance d’observer le saut d’une baleine, mais le spectacle en valait quand même la peine !

Nous sommes ensuite rentrés au bord accompagnés du coucher de soleil. Sur le retour, l’équipage nous a offert un chocolat chaud et une pâtisserie à la cannelle. Pour moi cette sortie en mer et l’un des meilleurs moments de notre voyage en Islande.

HúsavíkHúsavík HúsavíkHúsavík

Après avoir retrouvé la terre ferme, nous sommes rentrés dans notre Guesthouse à Akureyri un peu vannés par l’air marin !

FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager
5 commentaires
0

5 commentaires

josiane 20 septembre 2015 at 19 h 09 min

super beau , les paysages sont magnifiques , quel beau voyage .

Reply
Lorie 20 septembre 2015 at 19 h 18 min

Merci beaucoup ! 🙂

Reply
Marion 22 février 2016 at 18 h 57 min

Nous n’avons pas du tout visité les ville en Islande… Mais quand je vois vos magnifique photos su jardin, je suis un peu frustrée ! ^^’
Nous aussi avons fait étape à Husavìk, en espérant y voir des baleines, mais nous sommes restés sur la côte ; en 7 jours, nous n’avions pas le temps dans notre planning pour une excursion de 3 heures… Je le regrette un peu à présent que je vois vos photos… Mais ce n’est que partie remise!

Reply
Jolies lueurs 10 octobre 2017 at 9 h 37 min

Coucou !

J’ai adoré lire cet article qui m’a un peu replongé dans mon road-trip en Islande… C’est fou comme les points de vue et les approches sont singulières : j’ai adoré votre passage à Akureyri, mais personnellement quand nous sommes arrivés là bas nous sommes repartis presque aussitôt, la ville nous semblait trop grise, trop « ville », et après avoir arpenté des immensités vides, ça nous a un peu refroidit… Mais dans le nord, c’est bien sûr l’excursion pour voir les cétacés qui nous a le plus touché ! J’ai été tellement nulle pour les photographier ce jour là, haha, on a eu droit à 3 sauts de baleines hors de l’eau, et à chaque fois mon cœur bondissait tellement fort dans ma poitrine que j’étais incapable de déclencher… Je ferais un piètre reporter animalier ☺ Mais les souvenirs sont là, gravés…
Bref, très belles photos en tout cas ! Merci pour le partage de vos aventures !

A bientôt !

Reply
Lorie 10 octobre 2017 at 11 h 18 min

Merci énormément ! La chance d’avoir vu des baleines sauter !!! Mais je comprends ta déception, j’ai eu la même lorsque nous sommes allés voir les orques et qu’ils sautaient à quelques mètres du bateau… Mais bon, comme tu dis, le principal c’est d’en garder un bon souvenir !

Reply

Laisser un commentaire